Une fois que vous avez fait des recherches et choisi la race de votre chiot, il est temps de faire des recherches sur les questions à poser aux éleveurs de chiens et d’être attentif aux signes avant-coureurs. Les chiots se faufilent facilement dans nos cœurs, mais il est important de savoir à quoi vous devez vous attendre de la part de votre éleveur de chiens.

Demander le pedigree et l’enregistrement au LOF

Il n’est peut-être pas important pour vous d’avoir un chiot enregistré au LOF si vous n’avez pas l’intention de faire de l’élevage ou de participer à des expositions canines. Mais les éleveurs légitimes et responsables disposent d’informations sur le pedigree et de documents d’inscription au LOF. Si vous avez payé pour un chien avec pedigree, vous devriez recevoir les documents appropriés.

Renseignez-vous sur les antécédents et les garanties en matière de santé

Même les chiots bien élevés et bien soignés peuvent développer des problèmes de santé. Par exemple, la dysplasie de la hanche peut ne pas se manifester avant que le chiot n’ait deux ans. Demandez si le prix d’achat comprend une garantie de santé et si les chiots ou les parents ont fait l’objet d’un contrôle sanitaire.

Par exemple, les races de chiens connues pour avoir des problèmes de dysplasie doivent faire tester les parents selon le protocole de la FCI. Cela ne garantit pas que votre chiot sera en bonne santé, mais améliore les chances qu’il n’hérite pas de problèmes. Certains éleveurs proposent des remboursements ou des remises sur le coût d’achat si le chiot développe des conditions héréditaires plus tard dans sa vie.

Votre éleveur doit fournir les antécédents médicaux du chiot. Selon l’âge de l’adoption, cela comprendra une ou deux séries de vaccins pour le chiot ou d’autres soins comme la vermifugation de routine. Le contrat d’achat peut exiger que les propriétaires maintiennent des pratiques de soins de santé spécifiques, des régimes alimentaires recommandés ou d’autres instructions spécifiques.

Vérifiez les installations

Avant de vous laisser séduire par l’amour des chiots, regardez de près l’endroit où le chiot est né et a grandi. Allez chez l’éleveur. Si l’éleveur refuse, cela devrait vous permettre de confirmer vos doutes. Les éleveurs ont des raisons valables de refuser les visites – les chiots trop jeunes, par exemple – mais devraient pouvoir s’expliquer.

Les installations doivent être propres. Il doit y avoir suffisamment de nourriture et d’eau. Recherchez des endroits chauds et confortables pour dormir, sans excréments ni urine. Cherchez un nombre modeste de chiens, et allez ailleurs si la cour ou la maison est sale et s’ils ont des dizaines de chiens avec plusieurs portées. Les chiots peuvent être difficiles à garder propres, surtout dans le cas de nombreuses portées, mais vous pourrez voir si la propreté est négligée ou si elle est saine. Si les chiots et la chienne sont élevés en chenil, demandez dans quelle mesure les animaux sont en contact avec les humains. Le contact dés le plus jeune age est essentiel pour une bonne socialisation des chiots.

Voir la maman

Demandez à voir les parents, si possible. Les étalons appartiennent souvent à quelqu’un d’autre, mais la mère du chien doit être sur place. Certaines mères sont assez protectrices envers les chiots, il est donc préférable de la rencontrer loin de la portée. Le fait de rencontrer la mère peut être une vision sur l’avenir de votre chiot et vous permet de voir comment son chiot peut se développer une fois adulte. Si la chienne mère agit avec crainte, grogne ou doit être enfermée, veuillez reconsidérer l’achat du chiot car ces traits de caractères peuvent être héréditaires.

Durée pour l’adoption

Les meilleurs éleveurs veulent que les chiots aillent dans une maison pour toujours qui leur fournit des soins et un entraînement appropriés. Attendez-vous donc à être interrogés sur la durée de leur séjour et sur ce que vous pouvez offrir à leur précieux bébé. Si l’éleveur ne vous pose pas de questions, sauvez vous.

Demandez à l’éleveur a déjà refusé une vente. Vous voulez que la réponse soit OUI, plutôt que d’apprendre qu’il laissera un chiot aller à n’importe ou.

Un chiot en bonne santé provenant d’un éleveur réputé et ayant une bonne lignée ne sera pas bon marché et peut coûter plusieurs centaines d’euros. Les journaux locaux peuvent publier des annonces pas cher. Les mauvais éleveurs et les usines à chiots proposent des chiots « de race pure » à un prix très bas, mais ils ne passeront aucun de ces tests. Vous en aurez pour votre argent.