Le Saint-Bernard est l’une des plus grandes races de chiens et aussi l’un des chiens les plus adorables qui existent. Ce chien géant, qui remonte à plus de 1000 ans dans les Alpes suisses, est musclé et puissant, tout en étant doux et fidèle. Le Saint-Bernard a tendance à bien s’entendre avec les enfants. Cependant, la race ne se rend pas toujours compte de sa taille, il faut donc être prudent au début. Dans l’ensemble, les saints ont l’instinct naturel de protéger et d’aider les gens, ce qui en fait de merveilleux chiens d’assistance et des animaux domestiques affectueux.

Caractéristiques: de la race

GROUPE : Chien de travail
Hauteur : de 60 à 70 cm à l’épaule
Poids : 58 à 82 kilos
ROBE ET COULEUR : Le pelage peut être court et lisse ou long et soyeux. Les couleurs comprennent le blanc avec des marques rouges, brunes ou bringées. Un « masque » noir est généralement visible.
Durée de vie : 8 à 10 ans

Niveau de fidélitéÉlevée
AffectueuxÉlevée
Cohabitation avec les enfantsÉlevée
Sociable avec les autres animauxÉlevée
Besoins en matière d’exerciceMoyen
JeuxÉlevée
Niveau d’énergieMoyen
Capacité au dressageBas
ProtecteurÉlevée
IntelligenceÉlevée
Tendance a aboyerFaible
Perte de poilÉlevée

Histoire du Saint-Bernard

Le Saint-Bernard est un héros légendaire des Alpes suisses. Il remonte à plus de 1 000 ans, bien que l’origine exacte de la race ne soit pas certaine. Certaines sources suggèrent que les saints sont issus de grands chiens asiatiques amenés en Suisse (peut-être le mâtin tibétain ou similaire) par les armées romaines. Ces Molossers, une ancienne race de chiens géants, ont été élevés avec des chiens suisses indigènes.

La race a été nommée d’après l’archidiacre Bernard de Menthon, qui a fondé un hospice dans les Alpes suisses pour servir de refuge aux voyageurs. Pendant des siècles, ils ont été développés par les moines comme compagnons, chiens de garde et travailleurs qui ont sauvé des milliers de vies humaines en trouvant et en assistant les voyageurs perdus ou blessés dans les Alpes suisses. Leur odorat très développé leur permet de retrouver les personnes perdues dans la neige.

Les Saint-Bernard employés au monastère ont été à poil court jusqu’en 1830. À cette époque, le temps a été rude pendant deux ans et cela a convaincu les moines de croiser les Saint-Bernard avec des chiens Terre-Neuve à poils longs. Cependant, les poils plus longs se sont emmêlés dans la glace et les moines ont donné tous les chiots à poils longs.

Les Saint-Bernard en activité à l’époque étaient plus petits que les géants d’aujourd’hui. Ils ont été utilisés pour la dernière fois pour le sauvetage en 1955, mais 18 d’entre eux ont été maintenus à l’hospice du Grand Saint-Bernard par tradition jusqu’en 2005.

L’interprétation populaire d’un saint-bernard avec un tonneau d’eau-de-vie autour du cou proviendrait d’une scène fictive dans un tableau intitulé « Alpine Mastiffs Reanimating a Distressed Traveler » d’Edwin Landseer. Dans ce tableau, deux Saint-Bernard (alors appelés mâtins alpins) viennent en aide à un homme couché sur la neige. Un chien aboie tandis que l’autre essaie vraisemblablement d’offrir à l’homme l’eau-de-vie qui se trouve dans le petit tonneau qu’il porte autour du cou.

Un Saint-Bernard apprend à secourir un homme blessé en le réveillant doucement, puis en le couvrant de son corps pour le réchauffer, vers 1955. Basés à l’Hospice du Saint-Bernard dans les Alpes suisses, ces célèbres chiens ont sauvé la vie de nombreux voyageurs perdus dans la région.

Soins du Saint-Bernard


Le Saint-Bernard aura soit un pelage court et lisse, soit un long pelage soyeux. Ces deux types de poils nécessitent un toilettage régulier, mais la variété à poil long doit être brossée plus souvent. Cette race a un taux de mue relativement élevé qui peut être contrôlé par un brossage régulier du poil. Leurs oreilles ont besoin d’un nettoyage régulier pour prévenir les infections de l’oreille. Bien que les ongles d’un saint actif puissent s’user d’eux-mêmes, vérifiez-les au moins une fois par mois pour voir s’ils doivent être coupés. Notez également que les saints sont susceptibles de se trouver du côté de la bave, vous devrez donc peut-être garder un « chiffon à bave » à portée de main.

Bien qu’ils puissent parfois sembler faciles à vivre, il est essentiel de faire des exercices de routine pour garder un saint en forme et stimulé. Ils ont besoin d’une bonne marche chaque jour. De nombreux problèmes de santé peuvent surgir si votre saint devient obèse.

Comme tous les chiens, un bon entraînement et une bonne socialisation sont très importants pour les saints et doivent commencer dès qu’ils sont des chiots. En raison de la taille géante du chien, vous devez être capable de le contrôler à tout moment. Faites attention à ne pas sauter, à ne pas vous pencher et à ne pas tirer sur la laisse.

Les saint-bernards aiment le froid mais ne se portent pas bien dans les climats chauds et peuvent facilement souffrir d’épuisement dû à la chaleur. Ne les promenez pas en pleine chaleur de la journée et offrez-leur un endroit frais les jours de grande chaleur. Il est possible de garder un saint-bernard dans un appartement à condition de promener le chien chaque jour. Mais il est bon d’avoir une cour où il peut se promener un peu, même s’il a tendance à creuser la terre et ramasser des débris.

Un couple de saint Bernard

Problèmes de santé courants

Les éleveurs responsables s’efforcent de maintenir les normes les plus élevées de la race telles qu’établies par les clubs d’élevage comme l’AKC. Les chiens élevés selon ces normes sont moins susceptibles d’hériter de problèmes de santé. Cependant, certains problèmes de santé héréditaires peuvent se produire dans la race. Voici quelques conditions à prendre en compte :

  • Dilatation gastrique – volvulus : Souvent connue sous le nom de torsion ou ballonnement gastrique, une condition dans laquelle l’estomac se tord autour de son axe court.
  • Dysplasie de la hanche : état dans lequel les cavités de la hanche se forment anormalement.
  • Entropion : Maladie, généralement génétique, dans laquelle les paupières se replient vers l’intérieur.
  • Ectropion : Maladie dans laquelle les paupières, normalement les plus basses, se replient vers l’extérieur.

Régime alimentaire et nutrition

Un saint-bernard a besoin de cinq à six tasses d’aliments secs pour chiens par jour, qui doivent être divisés en deux repas pour réduire le risque de ballonnement. S’il avale sa nourriture et en mange trop, il risque de produire des gaz. Si l’estomac se tord, cela peut couper l’approvisionnement en sang et entraîner une urgence médicale.

Les chiots doivent être surveillés et maintenus maigres pendant leur croissance afin qu’ils ne prennent pas de poids trop rapidement. Les Saint-Bernard adultes peuvent devenir obèses, ce qui entraîne une diminution de leur espérance de vie et des problèmes articulaires. Discutez-en avec votre vétérinaire pour obtenir des recommandations sur les horaires d’alimentation, les quantités, les types d’aliments pour chiens et l’exercice pour prévenir l’obésité.

Assurez-vous que votre saint-bernard a accès à de l’eau fraîche et propre, en particulier les jours de grande chaleur.

Avantages

  • Douceur et loyauté
  • Désireux de faire plaisir
  • Aimable et affectueux

inconvénient

  • Bave beaucoup
  • A une durée de vie relativement courte
  • Nécessite une attention particulière pour éviter de sauter et de tirer sur la laisse

D’autres races de chiens et des recherches plus approfondies
Peu importe la race, il est important de faire ses recherches avant d’en obtenir une. Si vous pensez que le Saint-Bernard est le bon chien pour vous, faites bien vos devoirs. Parlez à d’autres propriétaires de Saint-Bernard, à des éleveurs réputés, à des groupes de secours et à votre vétérinaire pour en savoir plus. visitez le site http://www.soscroquettesespoir.org/

Si vous vous intéressez à des races similaires, examinez-les pour comparer les avantages et les inconvénients :

Profil de la race Terre-Neuve
Profil de la race Leonberger
Profil de la race Mastiff
Profil de la race du Golden Retriever
Il existe tout un monde de races de chiens potentielles – avec un peu de recherche, vous pouvez trouver la bonne race à ramener à la maison.

Étiqueté dans :